bleu de lectoure
bleu de Lectoure, cuve à pastel

La couleur bleue du pastel

Le PASTEL (Isatis Tinctoria) est une couleur bleue obtenue grace à une oxydation de la plante avec l’air. Le processus commence par une couleur verdâtre, puis devenant en quelques minutes un bleu ciel. Plus la température l’eau est élevée, plus la couleur est foncée. Dans la région de Toulouse, cet or bleu fu le trésor de toute une partie de familles, à cette époque les boules de cocagne obtenues étaient tellement chères qu’elles valaient le prix d’or, car le processus d’obtention était pénible et compliqué, lié également à l’air, et le climat de chaque saison, on gardait précieusement les boules de pastel a l’abri et à sec des voleurs.

Obtention de la couleur : Processus

poudre pastel concentrée
pour obtenir 1 kg de cette poudre, il aura fallut 1 tonne de feuilles de pastel

Métier de pisseur : Ce n’est pas un mythe mais bien une réalité, au XV ème siècle chaque teinturerie possédait ses équipes de pisseurs, payés à boire toute la journée de la bière pour finalement obtenir leur urine qui contenait de l’ammoniaque, élément important pour dissoudre la poudre de pastel en rajoutant du fructose pour alimenter les bactéries qui seront responsables de l’obtention de cette fameuse teinture et fleurée de pastel.

deverdissage d'une fibre textile teinture pastel
Opération de verdissage ( changement de la couleur verte à bleue grâce à l’air, c’est une oxydation).

 

Régions de Toulouse, pays de Cocagne, la Mecque du pastel dans toute l’Europe.

Le pays de Cocagne est, dans l’imaginaire de certaines cultures européennes, une sorte de paradis terrestre, une contrée miraculeuse dont la nature déborde de générosité pour ses habitants et ses hôtes. Loin des famines et des guerres, la Cocagne est une terre de fêtes et de bombances perpétuelles, où l’on prône le jeu et la paresse, et où le travail est proscrit.

Au tout début du XVIème siècle, la région de Toulouse s’impose comme le grenier à pastel du continent européen.

C’est avec l’arrivée de l’indigo, rapporté des Indes par les Espagnols et les Portugais, que cette période faste prend fin. C’est avec panache que beaucoup d’illustres individus ont hissé très haut le Denim et ont su exporter cette tradition du BLEU, bien au-delà des frontières.