Olive Green 107

L'OG-107 (abréviation de Cotton Sateen Utility Uniform OG-107) fut l'uniforme utilitaire de base de toutes les branches des Forces armées des États-Unis à partir de 1952 jusqu'à sa suppression en 1989. La désignation provient du code couleur "Vert Olive 107" (Olive Green 107) et "Vert Olive 507" (Olive Green 507) de l'US Army, qui sont des nuances de vert foncé. Le OG-107 étant en coton et le OG-507 en polyester-coton, mélange introduit au début des années 1970. Quel que soit le tissu, les deux nuances étaient presque identiques. L'OG-107 a été remplacé par l'uniforme de Combat (Battle Dress Uniform, BDU) dans les années 1980. Il fut également utilisé par plusieurs autres pays, notamment ceux ayant reçu de l'aide militaire des États-Unis.

Détails poches

Toutes les versions de l'OG-107 partagent plusieurs caractéristiques techniques. Elles étaient faites d'un coton satin de 8,5 oz. La chemise pouvait être rentrée ou portée à l'extérieur du pantalon en fonction de la préférence du commandement local. Si le temps était suffisamment chaud et humide, les troupes pouvaient être autorisées à retrousser les manches (rarement) et porter la chemise à l'extérieur du pantalon. Cette chemise possède des boutons à l'avant et deux poches plaquées sur la poitrine fermées par un rabat boutonné

L'utility pant

Le pantalon était à jambes droites destinées à être rentrées dans les chaussures de troupe et possédait deux poches plaquées à l'avant avec ouvertures obliques et deux poches plaquées à l'arrière avec un bouton de rabat.

poches devant

On reconnait un fatigue Pant à ses GRANDES poches plaquées avec ouverture obliques.

C'est une pièce de 27 × 15 cm de toile de part et d’autre de la structure originelle.
Même procédé pour les poches boutonnées arrières (17 × 14 cm).

Image de la poche de notre utility fatigue pant

le bouton

Il est ardu aujourd'hui de trouver des boutons originaux, cependant il existe une boite japonaise qui reproduit à l'identique ces fameux boutons en urea. C'est une sorte de résine synthétique, on suppose que c'est réalisé avec la méthode injection.

Pour reconnaitre des boutons de qualité, regardez dans les trous, s'ils sont blancs, c'est certainement, c'est du polyester de piètre qualité.

On vous a mis le lien du fournisseur : par ici