L'origine du jeans, américaine ou française ?

Savez-vous d'où vient l'origine du jeans ? Cette toile qui c'est démocratisée au siècle dernier pour être aujourd'hui présente dans toutes les gardes robes dignes de ce nom. Pensez-vous comme certains que c'est sur les terres du Western que la toile Denim est née ?

Le denim sous le roi Soleil

Le règne de Louis XIV est marqué par une centralisation de toutes les formes de création artistique et intellectuelle au service du prince. Cette création étatisée se déploie, sur le modèle italien, dans le cadre d’académies : l’Académie de danse (1661), l’Académie de musique (1669), l’Académie d’architecture (1671) s’ajoutent à l’Académie française (1635) et à l’Académie de peinture et de sculpture, fondée en 1648, réformée par Colbert en 1663. La création de l’Académie des sciences en 1666, s’intègre dans ce grand projet de la monarchie absolue visant à placer l’ensemble de la vie culturelle sous sa tutelle. D’autant que Colbert a compris que les progrès scientifiques pouvaient se traduire par des progrès techniques capables d’accroître la puissance de la France et d’exalter la gloire du roi.

Colbert à l'Académie française, portant une toile de serge couleur pastel, peut être l’ancêtre du Denim.

Origine Bleu de Gênes

Le tissu appelé jeans est utilisé dès le XVIᵉ siècle, par la marine génoise pour équiper ses navires de voiles ainsi que pour vêtir ses marins. La ville de Gênes est, en effet, réputée pour cette toile de coton et de lin, très semblable au velours côtelé. La République marchande de Gênes exporte ce tissu dans toute l’Europe, notamment en Angleterre (où il est utilisé dans les pantalons de marins, mais également les voiles des navires ou les toiles de tentes), à Nîmes où les tisserands (telle la famille André) tentent de reproduire ce tissu, sans succès. À force d’expérimentation, ils développent au XVIIᵉ siècle un autre tissu, une toile de laine et de soie en armure de serge qui devient connue sous le nom de Denim (de Nîmes). Cette toile, réputée pour sa résistance (elle est utilisée comme vêtement de travail des bergers et paysans cévenols), est par la suite exportée à Gênes et teintée en bleu indigo1.

Les Années 70's, le déclic

Le bleu jean ou blue jeans devient un code vestimentaire chez la génération hippie. La forme carotte se métamorphose et devient patte d'éléphant. En effet, on le customise, on le peint, on le brode, on y coud des coquillages, des strass, des bijoux, des motifs de fleurs ou « peace and love ».

C'est le symbole d'une révolution sociale, contre système, et devient le porte-parole de toute une génération, faire l'amour et pas la guerre.

 

Passé et Avenir du jeans

Le jeans est un habit destiné dans un premier temps au travail, un vêtement fonctionnel, aujourd’hui son utilisation principale à été complétement détournée, on est plus dans les champs de mine ou sur les rivières de Colorado.

On peut constater que le jean est devenu aujourd'hui un vêtement inter-social, porter un jeans veut simplement dire que l'on est libre et actif, jeune d'esprit, acceptant les chalenges de la vie, ayant des rêves.

Les cycles de tendance reviennent en boucles, comme pour annoncer une tendance patte d’éléphant pour les hippies, des hommes aux santiags, slim pour les fashionistas, baggy pour la street et j'en passe. Chacun peut trouver son style, c'est justement le charme de cette belle toile qui s'embellit avec les temps.